Soyez prêt pour la rentrée scolaire avec ces conseils pour les repas du dîner

Par : Chef Shahir Massoud

Les boîtes à lunch bento de la rentrée scolaire sont amusantes à préparer, délicieuses à manger et apportent une bonne dose de nutrition pour donner de l’énergie aux enfants pendant la journée! Découvrez quelques conseils pratiques qui vous aideront à préparer le repas idéal que les enfants mangeront avec plaisir!

  1. Utilisez du jambon de dinde extra-maigre Butterball

Les enfants ont besoin de protéines pour se sentir rassasiés, concentrés et énergiques pendant la journée d’école. De plus, on ne veut pas qu’ils soient enragés de faim! Le jambon de dinde extra-maigre Butterball est une façon plus saine de consommer un apport en protéines tout en savourant le goût d’un jambon fumé! Commencez par couper des tranches de votre jambon de dinde extra-maigre Butterball, puis découpez des formes amusantes avec leurs emporte-pièces préférés.

  1. Des emporte-pièces pour tout!

J’aime bien rendre visite à mon magasin d’aliments en vrac local pour me procurer toutes sortes de formes et de tailles d’emporte-pièces. Mieux encore, invitez les enfants à vous accompagner et permettez-leur d’en choisir quelques-uns qui leur donneront envie de manger leur repas! Découpez des formes amusantes dans vos tranches de jambon de dinde extra-maigre Butterball, mais ne vous arrêtez pas là! Les emporte-pièces sont une façon imaginative de transformer les tranches de pommes, les concombres, les poivrons, les ananas et les carottes! Vous serez étonné de voir à quel point les enfants mangent des fruits et des légumes lorsqu’ils sont transformés en formes amusantes.

  1. Préparez des craquelins santé

Essayez d’incorporer des aliments plus sains, y compris les craquelins! Privilégiez les options savoureuses qui contiennent des éléments nutritifs : les craquelins de grains entiers, de quinoa et même de patate douce sont tous d’excellentes idées. De plus, les enfants s’amuseront à utiliser les craquelins pour préparer leurs propres sandwichs : il y a tellement de possibilités!

  1. Prévoyez toujours une petite gâterie

Une boîte à lunch bien équilibrée doit comporter une petite gâterie à la fin, n’est-ce pas ? Il est important de faire preuve de modération, mais le fait d’inclure une petite sucrerie permet aux enfants de se sentir excités à l’idée d’aller manger!

  1. Servez-vous des restes!

Ne gaspillez pas les restes de découpe de votre jambon de dinde Butterball et de vos légumes. Hachez-les et ajoutez-les à votre prochaine préparation d’omelettes, de fajitas ou de bouchées aux œufs [hyperlink to recipe] pour un déjeuner sur le pouce!

Substitution de protéines : Voyez comment la dinde se compare

Quelques raisons de vous rendre « dinde »

Depuis quelques années maintenant, de nombreux restaurants à travers le Canada ont commencé à afficher le nombre de calories et la valeur nutritionnelle des plats sur leurs menus. Avec des gras trans cachés et un nombre total de calories parfois trop élevé, on peut supposer que la transparence des informations nutritionnelles a influencé les décisions de commande en restaurant.

Pourquoi? Les Canadiens veulent consommer des aliments sains, qu’ils commandent dans une chaîne de restaurants ou qu’ils préparent leurs propres repas à la maison. De fait, un sondage, mené par Deloitte en 2021 auprès de consommateurs d’aliments, indique que près des deux tiers (64 %) des Canadiens se sont davantage intéressés à la façon dont leur régime alimentaire affecte leur santé globale au cours de la dernière année (Deloitte, 2021). Mais, malheureusement, cela a souvent signifié se priver de certains de leurs aliments préférés, simplement parce qu’ils sont riches matières grasses et en calories, ou faibles en protéines et en glucides.

Heureusement, la dinde est une protéine substitut maigre et facile à adopter. Vous pouvez donc continuer à déguster vos plats favoris, tout en demeurant conscient de leur contenu nutritionnel. Poursuivez votre lecture pour découvrir des valeurs comparatives de certains plats bien connus, et vous verrez comment la dinde peut facilement s’intégrer dans votre répertoire de repas!

De plus, vous trouverez également des recettes pour vous inspirer et vous aider à commencer à substituer.

Escalopes de dinde au parmesan (8 portions)
Calories : 287
Protéines : 23 g
Glucides : 19 g
Matières grasses : 13 g

Côtelettes de porc au parmesan (8 portions)
Calories : 335
Protéines : 21 g
Glucides : 19 g
Matières grasses : 19 g

Steaks de dinde avec sauce chimichurri (6 portions)
Calories : 347
Protéines : 54 g
Glucides : 1 g
Matières grasses : 12 g

Côtelettes de porc avec sauce chimichurri (6 portions)
Calories : 376
Protéines : 51 g
Glucides : 1 g
Matières grasses : 17 g

Chili à la dinde
Calories : 441
Protéines : 38 g
Glucides : 45 g
Matières grasses : 13 g

Chili au boeuf
Calories : 494
Protéines : 33 g
Glucides : 45 g
Matières grasses : 22 g

L’ABC de la planification des repas avec la diététiste Abby Langer

En tant que maman et chef d’entreprise, je suis toujours occupée, comme beaucoup d’entre vous! Entre accompagner les enfants à l’entraînement de hockey ou à l’école, rédiger du contenu sur la nutrition et gérer mes autres obligations professionnelles, mes journées sont bien remplies. En ce qui concerne l’épicerie et la planification des repas, je recherche des aliments simples et rapides à préparer, que ma famille aura hâte de déguster!
Une recette peut être saine, facile et rapide à préparer, mais si personne ne veut la manger, à quoi bon? Le plus grand avantage de bien planifier ses repas est que tous les membres de la famille peuvent participer en discutant des repas qu’ils aimeraient manger au cours de la semaine à venir.
Chez nous, nous nous assoyons ensemble pour planifier nos repas. Ce moment réduit au minimum le stress en milieu de semaine et permet aux enfants de s’impliquer dans l’achat, la préparation et la dégustation des aliments qu’ils ont choisis. Cela permet également d’économiser de l’argent, en limitant les visites à l’épicerie, en plus d’assurer que nous n’achetons que les aliments nécessaires pour préparer les plats que nous avons prédéterminés.
Pour éviter la folie de cocher toutes les cases des valeurs nutritionnelles et des préférences alimentaires, je planifie toujours à l’avance. Mon réfrigérateur et mon congélateur sont ainsi remplis d’aliments qui m’aident à nourrir ma famille – et c’est là que Butterball intervient. Butterball propose une vaste gamme de produits de dinde qui s’intègrent facilement dans presque tous les repas que je prépare.
Certaines de mes recettes préférées sont faites à base de produits de la gamme Frais et Facile Butterball, y compris mes tacos à la dinde avec sauce à la coriandre et à la lime, les wraps de laitue à la dinde et la salade BLT à la dinde avec vinaigrette au babeurre et chipotle. La dinde Frais et Facile Butterball est ma protéine préférée à conserver dans mon congélateur! Son emballage hermétique garantit qu’elle restera fraîche jusqu’à ce que j’en ait besoin, et elle décongèle.
Les Burgers de dinde Butterball sont une autre excellente option pour les repas de dernière minute. Je sors uniquement du congélateur la quantité dont j’ai besoin, ce qui est parfait! En plus, ces burgers sont juteux, délicieux et cuisent en quelques minutes sur la cuisinière et, même en plein hiver, nous pouvons déguster des hamburgers pour le souper.
Voici mes meilleurs conseils pour planifier vos repas!
• Pour une famille de quatre, voici la planification minimale que je recommande : 2 à 3 protéines différentes, des féculents (pensez aux céréales, aux pommes de terre rôties, etc.) et 3 à 4 légumes, cuits ou crus.
• Prévoyez la façon dont vous réutiliserez vos aliments dans différents plats. Par exemple, ma salade BLT à la dinde contient de la poitrine de dindon Frais et Facile Butterball nature, que je rôtis à l’avance.
o Si je prévois ne préparer qu’une salade, je peux réutiliser les restes d’une poitrine de dindon entière dans des sandwichs, des pâtes ou même un repas, comme la dinde au beurre à l’indienne. Vous pouvez aussi utiliser de la poitrine de dindon Butterball rôtie en tant que protéine dans vos repas – elle est facile à cuisiner et peut être utilisée dans n’importe quelle recette où vous utiliseriez de la poitrine de dindon.
– Tout est une question d’équilibre. Planifiez vos repas pour inclure une protéine, une céréale ou un féculent, et deux bonnes poignées de légumes dans chaque portion. Il s’agit de maximiser la valeur nutritive et de créer des repas qui contiennent une variété de nutriments.
– Cuisinez en grosse quantité pour ensuite congeler. Je suis incapable de compter le nombre de fois où j’ai remercié la vie d’avoir des repas préparés en grande quantité et à l’avance tout prêts dans mon congélateur. Mes plats cuisinés en grande quantité préférés sont le chili, les pâtés à la dinde à base de poitrine de dindon Butterball ou de restes de dinde entière, la soupe aux pois ou la soupe aux nouilles à la dinde avec une tonne de légumes.
– Ayez les bons contenants. La congélation et la conservation des aliments préparés sont plus sûres dans des récipients en verre, car ces derniers se lavent facilement, résistent aux brûlures de congélation et ne contiennent aucun BPA. N’oubliez pas de laisser refroidir légèrement leur contenu avant de les mettre au congélateur.

6 façons de vous en tenir à votre budget de réception

C’est à votre tour de recevoir pour les Fêtes. Vous voulez que tout soit parfait et, en conséquence, vous irez acheter tout ce que vous croyez nécessaire pour une soirée parfaite.

Le temps de le dire, cependant, vous allez dépenser beaucoup plus que prévu et vous n’aurez pas encore acheté la moitié de ce qui vous sera vraiment nécessaire. Nous avons tous fait cette erreur.

Dites-vous bien que les meilleures soirées ne sont pas nécessairement les plus coûteuses. Voici comment réussir une réception tout en respectant votre budget.

  1. Planifiez. Faites une liste de tout ce dont vous avez besoin : nourriture (en tête de liste, une dinde Butterball!), boissons et décorations. Cette liste vous permettra de garder la tête froide et d’être conséquent(e) dans vos achats. Résistez à la tentation d’ajouter des articles qui ne font pas partie de votre liste.
  2. Faites-le vous-même! Question décoration, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire vous-même. Cela peut vous faire économiser gros au bout du compte. Et, pour tout dire, c’est plus amusant que d’acheter tout fait! Vous trouverez sur Pinterest une foule d’idées inspirantes.
  3. Privilégiez la mise en commun. Plusieurs mains facilitent le travail. C’est vrai dans la vie, c’est vrai pour une réception. Si vos invités offrent d’apporter quelque chose, dites oui. Si vous avez prévu les mettre à contribution, suggérez-leur des idées pour les aider. Ils pourraient apporter du vin (un classique), du pain, des amuse-gueules, des hors-d’oeuvre ou autre chose. Chaque contribution aide!
  4. Emprunter? Pourquoi pas? Pourquoi acheter quelque chose quand vous pouvez l’emprunter à quelqu’un? Une table pour les enfants? Des chaises supplémentaires? Peut-être qu’un des invités pourrait apporter l’un ou l’autre.
  5. Tout est dans l’ambiance. L’argent n’a rien à voir avec l’élégance. Les chandelles, par exemple, coûtent peu et peuvent créer une ambiance du tonnerre lors d’un repas. Une liste de musique est aussi une façon imbattable de réchauffer l’atmosphère.
  6. Rien ne se perd, rien ne se crée. Transformez vos restes de dinde en délicieux repas d’après les Fêtes. (Cliquez ici)

Heureusement, le budget est respecté. Heureusement, il y a Butterball.

Une experte en nutrition canadienne donne 5 bonnes raisons d’opter pour la dinde

Par : Abby Langer  

C’est le Mois de la nutrition, et il n’y a pas meilleure façon de célébrer que d’inviter de la dinde à votre table! La dinde est une excellente source de protéines, un élément fondamental à tout régime alimentaire sain. Les protéines aident non seulement à renforcer et maintenir la masse musculaire, elles jouent également un grand rôle dans le développement d’anticorps qui luttent contre les virus et les bactéries. En prime, lorsque l’on consomme des protéines, notre corps libère des hormones qui nous donnent le sentiment d’être rassasié plus longtemps. 

En tant que nutritionniste, je recommande toujours de consommer autour de 20 à 25 grammes de protéines à chaque repas et, bien sûr, la dinde est l’une de mes sources de protéines favorites. Voici 5 raisons qui expliquent pourquoi j’aime la dinde : 

C’est une protéine maigre et de grande qualité 

 La poitrine de dindon est une protéine de grande qualité, ce qui signifie qu’elle peut facilement satisfaire ma recommandation de 20 à 25 g de protéines par portion raisonnable.  ne portion de dinde de 4 oz contient 32 grammes de protéines t est faible en gras saturés. Beaucoup de gens choisissent la poitrine de dinde, croyant qu’elle contient moins de gras et de calories. Mais, lorsque l’on examine les chiffres de plus près, il a très peu de différence. Pour chaque once consommée, la viande brune ne contient qu’un gramme de gras et environ 4 calories de plus que la viande blanche. La viande brune contient également une plus grande concentration de nutriments, alors si vous préférez la viande brune et que vous l’évitiez parce que vous croyiez qu’elle était moins santé, plus besoin de vous priver. Dégustez! 

Elle est polyvalente 

J’utilise de la dinde dans n’importe quelle recette à base de volaille. À l’Action de grâce l’an dernier, j’ai cuisiné une dinde entière en crapaudine, et j’ai aussi préparé des wraps de laitue à la dinde, des burgers à la dinde, des sandwichs à la salade de dinde et d’abricots, une poitrine de dinde à la Méditerranéenne, des tacos à la dinde et une salade de dinde BLT 

 Parfois, je fais tout simplement rôtir une poitrine de dindon Frais et facile Butterball pour obtenir de la viande pour mes sandwichs, au lieu d’acheter de la charcuterie. Je peux ainsi contrôler ce qu’elle contient et comment elle est apprêtée. 

 J’utilise aussi une variété de saveurs pour assaisonner ma poitrine de dindon juste avant la cuisson, comme des épices BBQ fumé mesquite ou une sauce miel et Dijon. Les deux sont savoureuses! 

 Vous en obtenez beaucoup pour votre argent 

 Faire rôtir une dinde entière est facile (promis!). De plus, c’est une façon économique de nourrir toute votre famille. 

 Une fois votre dinde entière rôtie, utilisez la poitrine pour concocter de délicieux sandwichs, la viande brune pour préparer des pâtés et la carcasse pour créer des soupes que toute la maisonnée va adorer. 

 Un de mes pâtés à base de dinde préférés est sans contredit ce pâté à la dinde, dont mes enfants raffolent! 

 Elle est riche en nutriments 

 La dinde regorge de zinc, de sélénium, de vitamines B6 et B12, de niacine (B3) et de fer, qui assurent le bon fonctionnement de plusieurs parties du corps. Examinons leur rôle de plus près : 

 Le zinc aide votre système immunitaire et votre fonction métabolique. Il favorise également la cicatrisation des plaies et stimule vos sens du goût et de l’odorat. 

 Le sélénium est un minéral puissant qui joue un rôle crucial au niveau du métabolisme et dla fonction thyroïdienne. De plus, il aide à protéger votre corps des dommages causés par le stress oxydatif. 

 Les vitamines B sont les blocs qui construisent un corps en santé. Elles ont un impact direct sur votre niveau d’énergie, votre fonction cérébrale et votre métabolisme cellulaire. 

 Le fer est essentiel à la santé et au développement des globules rouges, qui distribuent l’oxygène des poumons vers d’autres parties du corps. Le fer aide également le corps à développer certaines de nos hormones principales. 

 Elle contient du tryptophane, le précurseur de la sérotonine et de la mélatonine 

 Avant d’aller plus loin, la réponse est « non », un souper de pâtes ne vous rendra pas somnolent, mais « oui », la dinde contient du tryptophane, un acide aminé que nos aliments doivent fournir à notre corps. Le tryptophane provenant de notre régime alimentaire entre dans la fabrication de sérotonine et de mélatonine, qui aident à stabiliser l’humeur et contribuent à une bonne nuit de sommeil. En d’autres mots, le dindon vous procure de bonnes vibrations! 

 La prochaine fois que vous préparerez une recette à base de volaille, faites de la dinde votre alliée de taille! 

Heureusement, il y a Butterball. 

 

C’est le temps de la dinde! 7 conseils pour organiser le meilleur souper de l’Action de grâce

Par le chef Shahir Massoud

Alors que certaines personnes choisiront de se réunir pour un petit rassemblement, beaucoup se lanceront dans la préparation de repas pour un plus grand nombre de personnes! Mais que vous cuisiniez pour deux ou vingt personnes, les conseils ci-dessous du chef Shahir Massoud vous aideront à organiser un repas de l’Action de grâce sans stress, dont vous et votre famille vous souviendrez toujours.

 

  1. Connaître ses invités

Vous devez savoir quelle quantité de dinde acheter pour nourrir vos invités! Je recommande toujours une livre et demie par invité (ce qui laisse suffisamment de restes, dont vous aurez envie après avoir consulté nos recettes sur butterball.ca/fr), mais vous pouvez aussi consulter la calculatrice de dinde Butterball pour vous aider à acheter une quantité suffisante pour votre festin. Je vous conseille également de faire attention au temps de décongélation lorsque vous choisissez une dinde « cuite surgelée » ou une autre option congelée! Personnellement, je choisis toujours la dinde farcie Butterball parce qu’elle est cuite à partir du congélateur et contient la meilleure farce déjà préparée. De plus, vous risquez fortement de vous retrouver avec des restes, et plus vous pouvez étirer vos repas en cette période d’inflation, mieux c’est!

  1. Être stratégique avec ses plats d’accompagnement

N’oubliez pas que votre four sera occupé par la dinde, alors essayez de planifier un menu où les plats d’accompagnement n’auront pas besoin de ce précieux espace. Découvrez d’excellentes recettes cette année, comme nos patates douces croustillantes avec fromage de chèvre fouetté, notre purée de crème sure et d’oignons, nos haricots verts au beurre noisette, notre salade d’automne et notre sauce aux canneberges, à l’orange et au chili. Toutes ces recettes peuvent être préparées sur la cuisinière pendant que la dinde rôtit et cuit au four.

  1. Confier une partie du travail à quelqu’un d’autre

Il n’y a pas de honte à demander de l’aide! Demandez à votre mère d’apporter un dessert, ou à votre beau-frère de mettre la main à la pâte en préparant des petites bouchées ! Si vous essayez de tout faire, il ne vous restera plus de temps pour vous joindre à la fête, et en plus, cela vous permettra d’économiser un peu sur votre budget. Alors, partagez le travail pour y arriver. Celui qui s’occupe de la vedette principale du souper — la dinde — ne devrait pas avoir à se préoccuper de la façon de commencer et de terminer le festin.

  1. Créer de l’ambiance

Rien de mieux qu’un peu de musique pour mettre tout le monde dans l’ambiance festive! De plus, elle peut même nous inciter à danser ou à chanter (ce qui peut aussi se traduire par des éclats de rire!). Je viens de créer sur YouTube une liste de lecture de mes chansons préférées à écouter lorsque je prépare et organise un repas de l’Action de grâce.

  1. Règle « pas de téléphone »!

Écoutez, je suis tout à fait d’accord pour que la présentation finale sur la table soit documentée pour Instagram. MAIS imposez une règle à la table : une fois les photos prises et partagées, rangez les téléphones. Oui, même l’adolescent mécontent. Après le choc initial et le réflexe de la main qui se dirige vers la poche (luttez contre cette envie!!), vous verrez que tout le monde à table se mettra à parler. Oserais-je le dire, vous pourriez même commencer à partager ce pour quoi vous êtes reconnaissant! Alors, rangez vos téléphones, mangez, parlez et riez.

  1. Préparez la table (et vous-mêmes!)

L’un des aspects les plus amusants de ce jour férié est son caractère exceptionnel. Sortez les nappes, les bougies et les couverts, et décorez la table avec des objets saisonniers. Amusez-vous avec la présentation de la table, avant même que la nourriture ne s’y trouve. Et écoutez, je suis rarement du genre à dire qu’il faut bien s’habiller, mais les gens… il faut bien s’habiller. Remplacez les cotons ouatés et les joggings par de vrais vêtements et profitez de l’occasion. Puis remettez vos vêtements confortables après la deuxième portion. Pas de jugement rendu là.

  1. Établir de nouvelles traditions

Si vous êtes comme moi, vous êtes encore en train de vous habituer à être responsable de votre propre Action de grâce en famille. Après une éternité passée à la « table des enfants », c’est presque surréaliste de se rappeler que c’est maintenant vous qui vous en occupez ! Évidemment, cela implique beaucoup de responsabilités (les gens s’attendent à un excellent repas!), mais aussi beaucoup de possibilités pour fêter à votre façon et inclure vos propres traditions annuelles. Alors, osez vous démarquer, mais restez simple et efficace. S’il y a un plat, une activité, un rituel, entre autres, sur lequel votre famille peut compter chaque année, alors vous avez, mon ami, établi votre propre tradition.

Super conseils de Chef Shahir Massoud

pour organiser un souper de l’Action de grâce sans pareil

L’Action de grâce approche à grands pas et, cette année, elle sera un peu plus spéciale qu’à l’habitude. Après un moment qui nous a semblé interminable, nous pouvons enfin nous rassembler avec nos êtres aimés pour célébrer. Comme plusieurs d’entre nous n’ont pas célébré de façon traditionnelle l’an dernier, il est normal que certains se sentent un peu rouillés. Ou vous cuisinez peut-être une dinde pour la première fois? Peu importe votre niveau d’expérience, il me fait plaisir de vous partager mes meilleurs conseils pour organiser un souper de l’Action de grâce sans pareil! Que vous cuisiniez pour 10 ou pour 2, ces conseils vous aideront à mettre un peu d’organisation dans vos préparations afin de créer, en toute simplicité, une table de l’Action de grâce qui impressionnera tous vos invités.

Conseil 1 : Planifiez à l’avance

Recevoir pour un souper de l’Action de grâce ne devrait pas être plus compliqué qu’un souper dans un restaurant un samedi soir. En tant que chef, je prépare toujours le plus d’éléments de menu possible à l’avance (comme la farce, la sauce aux canneberges, la purée de pommes de terre, les vinaigrettes, la sauce, etc.), qui peuvent tous être préparés la veille ou le matin même). Il ne vous restera plus qu’à les réchauffer à l’heure du souper.

En ce qui a trait à la dinde, mieux vaut planifier! Si votre dinde Butterball doit être décongelée avant d’être cuite, il est important de la faire passer du congélo au frigo des jours à l’avance afin qu’elle ait le temps de dégeler. Prévoyez une journée de décongélation pour chaque 4 livres de dinde. Par exemple, si votre dinde pèse 12 livres, elle devra séjourner 3 jours au réfrigérateur avant d’être prête pour la cuisson! Si votre dinde est congelée, référez-vous au Calculateur de portions Butterball pour déterminer le temps de décongélation requis selon le poids de votre dinde.

Lorsque votre dinde est bien cuite, prévoyez un temps de repos d’au moins 30 minutes avant de la découper, bien recouverte d’un papier d’aluminium. Croyez-le ou non, votre dinde restera chaude jusqu’à une heure sous une feuille de papier d’aluminium ou un linge (propre) qui emprisonne la chaleur. Ceci vous donnera le temps de préparer tous les accompagnements avant de procéder au découpage.

Conseil 2 : Suivez des conseils de rôtissage de base!

 

Il existe quelques règles simples pour réussir le rôtissage d’une dinde entière et obtenir des résultats parfaits. Tout d’abord, la température de rôtissage optimale pour une dinde est de 325oF. Encore une fois, vous pouvez vous référer au Calculateur de portions Butterball pour confirmer le temps de rôtissage idéal, mais rappelez-vous que 325oF est la température magique. Deuxièmement, utilisez la bonne rôtissoire! Sa hauteur ne devrait pas excéder 2,5 pouces, et votre dinde devrait être déposée sur une grille de rôtissage, pour assurer une circulation d’air constante autour de votre dinde. La rôtissoire avec grille de rôtissage antiadhésive T-Fal est un excellent choix! Enfin, vérifiez toujours la température interne de votre dinde pour confirmer si elle est cuite à la perfection – 165oF dans la poitrine et 180oF dans la cuisse et la farce sont des températures idéales pour obtenir une dinde bien juteuse. Lorsque vous cuisinez une dinde Butterball, le seul moment où vous aurez besoin d’ouvrir le four est environ 30 minutes avant la fin de la cuisson. Commencez à vérifier la température à partir de ce moment pour éviter toute surcuisson. Si votre dinde est farcie, vous pouvez aussi recouvrir le cou et la farce exposée de papier d’aluminium pour éviter que votre dinde soit trop cuite.

 

Conseil 3 : Optez pour la simplicité

Un souper de l’Action de grâce, ce n’est pas une occasion pour expérimenter! Bien que vous souhaitiez impressionner vos invités, ce repas est synonyme de réconfort et de tradition. Vous avez peut-être découvert une nouvelle technique incroyable, une combinaison de saveurs fascinante ou encore des éléments de menu originaux et vous avez envie de les essayer? Résistez à la tentation! Non seulement un repas traditionnel de dinde, de purée de pommes de terre, de farce et de sauce aux canneberges est exactement que vos invités désirent se faire servir, il est aussi facile à gérer pour vous. Gardez votre créativité pour un souper de fête quelque part en novembre, et tenez-vous-en à des classiques éprouvés, question d’éviter de vous stresser.

 

Conseil 4 : Créez une ambiance musicale

Au moment de préparer le grand repas, j’aime bien écouter de la musique pour me garder motivé, calme et dans le plaisir de cuisiner. Lorsque mes proches commencent à arriver, je m’assure de faire jouer des chansons qui mettront dans l’ambiance et ajouteront une note plaisante à la soirée. J’ai d’ailleurs regroupé mes chansons de réception préférées sur Spotify, que vous trouverez ici, au cas où vous aimeriez vous inspirer pour votre prochain rassemblement.

 

Conseil 5 : Optez pour une dinde entière

Si on compare les livres avec les livres, le dindes entières Butterball sont parfaites pour nourrir plusieurs bouches. Même quand je ne reçois que quelques personnes, j’opte toujours pour une dinde entière, car il y a tellement de choses à faire avec les restes. Tout d’abord, je prépare un bouillon de dinde avec les os et la carcasse – il est succulent en soupe, en ragoût et en sauces et se congèle à merveille, alors je m’assure d’en faire une grosse quantité. J’aime aussi effilocher les restes de dinde (la viande brune s’y prête mieux) pour préparer des ragoûts, des pâtés à la dinde et même des empanadas – toutes des recettes que vous pouvez préparer en grande quantité et congeler. Finalement, j’adore utiliser les restes de viande blanche les jours suivants pour préparer, rapidement et simplement, les meilleurs sandwichs et salades. Au bout du compte, la même dinde vous aura donné tellement de repas après en avoir fait un festin de l’Action de grâce!

 

Conseil 6 : Pour de plus petits rassemblements, essayez la gamme Frais et Facile

Que vous soyez en couple, avec votre petite famille ou en solo, vous pouvez quand même vous offrir un repas traditionnel de l’Action de grâce à plus petite échelle. Essayez les découpes avec os de la gamme Frais et Facile Butterball, qui inclut des poitrines, des hauts de cuisse et des pilons. Vous pouvez choisir votre découpe préférée et la faire rôtir après l’avoir tout simplement assaisonnée de sel et de poivre. De plus, la plupart sont prêtes en moins d’une heure. Ainsi, votre souper complet pour deux peut être préparé en peu de temps et à peu de frais. La gamme Frais et Facile est aussi idéale pour s’offrir un souper chaleureux et réconfortant en tout temps!

BAR À BURGERS GOURMETS

Que vous soyez un novice ou un vétéran du BBQ, un bar à burgers maison est la façon toute indiquée d’impressionner votre famille cet été. Pour vous aider à allumer la flamme, nous avons fait équipe avec le chef Shahir Massoud, qui a accepté de partager ses recettes et ses trucs et conseils pour créer un bar à burgers gourmets, incluant ses Burgers de dinde Butterball.

Formez des boulettes parfaites – Tout débute par une boulette parfaite. Une source de protéine maigre, les Burgers de dinde Butterball sont le canevas idéal pour vos garnitures à burger gourmet. Comme ils contiennent la moitié moins de gras que les burgers de bœuf, vous serez enchantés d’avoir fait un choix santé.

Servez une variété de garnitures savoureuses – Quand il s’agit de créer le burger par excellence, un bon équilibre est la clé du succès. Servez un choix de garnitures aux différentes textures, saveurs et couleurs, ce qui permettra à tous vos convives de laisser aller leur créativité en créant leurs propres combinaisons de saveurs. Voici quelques idées d’ingrédients et de recettes à considérer au moment de magasiner pour vos garnitures de Bar à burgers gourmets.

  • Garnitures colorées : tomates Roma rôties, tartinade d’avocat, légumes grillés
  • Garnitures croquantes : concombres marinés, salade de chou crémeuse, chou frisé grillé
  • Garnitures sucrées : ananas chili et lime grillé
  • Garnitures salées : une variété de fromages
  • Garnitures épicées : mayo au chipotle

N’oubliez pas les pains – Bagels, pains à hamburger traditionnels, rouleaux de bretzel, pains aux graines de sésame, vous avez l’embarras du choix! Proposez aussi un panier à pains plus légers, comme des pitas plats ou de la laitue pour roulés, de même que des options plus gourmandes, comme du pain ciabatta ou des petits pains au fromage. Ceci vous permettra d’élever votre expérience burger personnalisée à un niveau encore plus élevé!

N’oubliez pas aussi de partager vos créations de bar à burgers #FacileAvecButterball sur Instagram et Facebook, en taguant @Butterball_ca.

Recettes de Bar à burgers gourmets

Tomates Roma rôties

  • 8 tomates Roma, tranchées
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à thé d’origan séché
  • Sel et poivre au goût
  • Préchauffer le four à 275 degrés F. Arroser les tomates d’huile d’olive et saupoudrer d’origan, de sel et de poivre. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier parchemin et faire rôtir lentement de 2,5 à 3 heures.

Légumes grillés

  • 4 champignons portobello
  • 1 gros oignon rouge, coupé en tranches épaisses
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • Sel et poivre au goût
  • Enrober les légumes d’huile d’olive, puis faire griller de 5 à 6 minutes à feu moyen-vif, jusqu’à ce qu’ils ramollissent. Retirer et trancher les champignons.
  • Cette méthode de cuisson peut être utilisée pour tous les légumes (poivrons rouges, courgettes, etc.).

Ananas chili et lime grillé

  • 1 ananas, coupé en tranches de ½ pouce d’épaisseur
  • ¼ c. à thé de flocons de chili
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 lime, zestée
  • ¼ tasse de persil, finement haché
  • Enrober les tranches d’ananas de chili, d’huile d’olive, de zeste de lime et de persil. Faire griller à feu moyen-vif de 2 à 3 minutes, en retournant à la mi-cuisson pour caraméliser.

Concombres marinés à la coriandre

  • 1 concombre, tranché finement
  • 1 c. à soupe de vinaigre blanc
  • 2 c. à thé de sucre
  • ¼ tasse de coriandre, finement hachée
  • Enrober les tranches de concombre de vinaigre, de sucre et de coriandre. Réserver et laisser mariner pendant une heure. Conserver jusqu’à 3 jours au réfrigérateur.

Mayo au chipotle

  • 1 tasse de mayo
  • 2 c. à thé de sauce chipotle adobo
  • Pincée de sel
  • Mélanger la mayo avec l’adobo dans un bol et saupoudrer d’une pincée de sel. Pour plus de piquant, opter pour un vrai piment chipotle haché finement et l’incorporer dans la mayo.

Mayo à la truffe

  • 1 tasse de mayo
  • 1 c. à soupe de pâte de truffe ou 1 c. à soupe d’huile de truffe
  • Pincée de sel
  • Mélanger dans un bol et réserver. Conserver jusqu’à une semaine au réfrigérateur.

Tartinade à l’avocat toute simple

  • 1 avocat, pilé
  • 1 citron, pressé
  • Pincée de sel
  • Mélanger dans un bol juste avant de servir.

Salade de chou crémeuse

  • ½ tête de chou, râpé
  • ½ tasse de mayo
  • 2 c. à thé de sucre
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre de pomme
  • ¾ c. à thé de sel
  • ½ c. à thé de poivre, fraîchement concassé
  • Bien mélanger dans un bol et réserver jusqu’au moment de servir.

Chou frisé grillé

  • 1 tête de chou frisé, tiges retirées
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • Badigeonner un peu d’huile d’olive sur le chou frisé et le déposer sur le gril à feu vif. Faire griller en retournant lorsque nécessaire, jusqu’à ce que les feuilles de chou soient légèrement carbonisées et croustillantes, environ 2 minutes. Réserver.

Fromages

  • Gouda, cheddar, chèvre, feta, pecorino et mozzarella

 

Les accessoires qu’il faut pour une dinde réussie

Que vous prépariez votre première dinde ou ayez l’étoffe d’un grand chef, nous vous proposons des ustensiles de choix pour préparer de délicieux repas festifs en toute simplicité.

Des outils pour vous simplifier la vie :

Le calculateur de portions de dinde Butterball :

pour savoir quelle quantité de dinde vous procurer ou pour connaître la bonne durée de cuisson, nous avons conçu le calculateur de portions.

Pour l’utiliser, il suffit d’indiquer :

  • Le nombre d’invités ou
  • La quantité de dinde que vous avez achetée.

Le calculateur de portions de Butterball vous indique aussi la durée de décongélation et de cuisson.

Nous offrons également une ligne d’assistance pour répondre à toutes vos questions liées à la préparation de dinde et de dindon.

Par téléphone : 1‑800‑BUTTERBALL (1‑800‑288‑8372)
Par texto : 1‑844‑877‑3456

Heures (HNC) :

  • Le vendredi 29 septembre de midi à 17 h
  • Le samedi 30 septembre de 9 h à 17 h
  • Le dimanche 1er octobre de 9 h à 17 h
  • Du lundi 2 au vendredi 6 octobre de midi à 17 h
  • Le samedi 7 et le dimanche 8 octobre de 9 h à 17 h
  • Le lundi de l’Action de grâce, le 9 octobre, de 9 h à 17 h

Foire aux questions et vidéos explicatifs :

Au fil des ans, nous avons répondu à bon nombre de questions. Notre foire aux questions rassemble une foule de renseignements pratiques sur la dinde Butterball, de la façon de lire les codes aux techniques de manipulation.

Vous trouverez aussi des vidéos qui expliquent comment préparer une dinde à la perfection.

Pour tout le reste, il suffit de consulter notre site Web.

Recettes simples et amusantes

Si la fébrilité vous gagne lorsque vous entendez recette, cuisine et dindon, voici quelques idées du chef Shahir qui vous mettront l’eau à la bouche.

Que vous soyez un apprenti cuistot ou un grand cordon‑bleu, Butterball Canada propose une centaine de recettes pour concocter un repas des plus savoureux. À la fois simple, amusante et délicieuse, chacune convient tant au menu quotidien qu’aux occasions spéciales!

Alors sans plus attendre, à vos fourneaux!

Dinde rôtie avec glaçage aux canneberges et à l’orange

Amoureux de dinde rôtie, voici une recette de glaçage aux canneberges et à l’orange qui vous fera saliver à coup sûr! Pour en faire ressortir toute la saveur, nous vous suggérons d’entourer votre dinde de carottes, d’oignons, de céleri ou de navet pendant la cuisson. Aucun doute qu’elle séduira vos papilles!

Brocoli crémeux avec dinde genre bacon

Nourrissante et savoureuse, cette salade de brocoli crémeux avec dinde genre bacon permet de cuisiner les restes de dinde en un tournemain. Toute la famille en raffolera.

Rôti de dinde bardé de prosciutto avec sauce barbecue à la mangue et au chipotle

D’humeur audacieuse? Surprenez vos papilles avec ce succulent rôti de dinde bardé de prosciutto avec sauce barbecue à la mangue et au chipotle.

Roulés de dinde à la vietnamienne

En panne d’idées pour le souper? Apportez une touche vietnamienne au traditionnel roulé de dinde, recette qui se taillera vite une place parmi les préférées de votre famille.

Poitrine de dinde au curry jaune et au lait de coco

Si vous avez envie d’un brin de piquant, essayez cette délicieuse recette de poitrine de dinde au curry jaune et au lait de coco. En prime, c’est vous qui dosez la quantité d’épices!

Hamburger de dinde aux oignons caramélisés

Vous raffolez des burgers? Ce hamburger de dinde aux oignons caramélisés est pour vous. Un peu de frites en accompagnement et le tour est joué!

Ce n’est là qu’un avant-goût de notre centaine de recettes simples et délicieuses à découvrir!

Cette année, devenez un hôte ou une hôtesse pro

« Ne laissez jamais voir combien vous avez sué! Les invités seront gênés s’ils croient que vous avez trop travaillé pour préparer votre repas (même si c’est la stricte vérité!) » – Ina Garten, The Food Network

Recevoir, c’est une lourde tâche. Heureusement, avec un peu de planification et un peu de la magie propre à Noël, vous pouvez faire des merveilles.

  • Un cocktail spécial est toujours gagnant. Un cocktail original fera mouche à tout coup! Pourquoi pas un vin chaud, un lait de poule alcoolisé ou un punch de votre cru?
  • Tout est dans la planif! N’attendez pas le Jour J pour vous mettre en marche. Tous les détails importants doivent être réglés à l’avance. Par exemple, déterminez combien de temps il vous faudra pour dégeler et cuire votre dinde (cliquez ici). Ou, si vous le préférez, faites plutôt cuire une dinde congelée (cliquez ici). Dès lors que la pièce principale de votre repas sera prête, tout le reste se mettra en place comme par magie. Vous pouvez également préparer vos plats d’accompagnement et vos desserts une journée ou deux à l’avance. Ne vous gênez pas non plus pour laver vos légumes et peler vos pommes de terre et vos carottes avant le grand jour (mais n’oubliez pas de les immerger dans l’eau pour la nuit).
  • Dressez votre table la journée précédente. Faites-le tôt afin que ce soit une activité agréable plutôt qu’une tâche stressante de dernière minute. Donnez-vous tout le temps nécessaire pour vérifier que votre nappe des grandes occasions est impeccable et la repasser, et aussi pour trouver des serviettes parfaites. Tous les invités seront conquis par le temps que vous aurez consacré à la préparation minutieuse de votre table.
  • Préparez une liste de musique. La musique aide à mettre tout le monde dans l’ambiance voulue. Faites jouer de la musique des Fêtes durant toute la soirée. Cela contribuera à dérider les plus taciturnes de vos invités.
  • Ayez des jeux à portée de main. Faites en sorte d’avoir une bonne collection de jeux de société. Les jeux permettent de garder la soirée entraînante et animée jusqu’à la toute fin de la soirée.
  • Un cadeau de départ. Au moment du départ, donnez à vos invités un petit quelque chose en souvenir de la soirée. Ce pourrait être une gourmandise maison, une chandelle de Noël, une décoration peu coûteuse, et quoi encore!
  • Jamais d’excuses! Ainsi que l’a déjà dit la célèbre Julia Child, « quoi qu’il arrive dans la cuisine, ne vous excusez jamais! » Vous avez travaillé très fort pour préparer cette soirée, le temps est maintenant venu de relaxer et de vous amuser. Concentrez-vous sur vos invités et fraternisez. Cela fait aussi partie de votre rôle d’hôte ou d’hôtesse.

Heureusement, vous l’avez, elle. Heureusement, il y a Butterball.

Cette année, dressez la plus belle table des Fêtes de votre vie!

Cette année, dressez la plus belle table des Fêtes de votre vie!

Il fait froid dehors, et la neige tombe doucement. Votre dinde Butterball est au four, en train de rôtir à la perfection.

Votre table des Fêtes est de toute beauté. Vos invités n’arrêtent plus de vous féliciter sur la façon dont elle est décorée.

Voilà un scénario tout à fait plausible cette année, si vous suivez ces quelques recommandations.

Choisissez un thème. Votre table sera-t-elle élégante, traditionnelle, originale, inattendue même? Allez-y selon votre inspiration du moment et, quel que soit votre thème, restez-lui fidèle et ne déviez jamais de votre vision originale.

La nature, une alliée de choix. L’extérieur peut vous fournir le plus beau des décors, surtout en hiver. Des pommes de pin, une feuille de houx et des branches de sapin concourent à créer une joyeuse atmosphère des Fêtes. Un conseil de pro : coupez un brin de sempervirent, enroulez de la ficelle autour et vous aurez créé le support de serviettes le plus festif qui soit.

Des places assignées. Disposez des cartons pour assigner les places de vos invités et éliminez ainsi tout embarras avant le repas et toute gêne pendant le repas. Ces cartons ajoutent un petit quelque chose à votre table, même si vous ne recevez qu’un groupe restreint. Une suggestion? Placez vos cartons dans les pommes de pin.

Trop d’harmonie, c’est comme pas assez! Ne vous échinez pas à apparier la vaisselle, les serviettes et les plats de service. Osez un certain éclectisme en mariant des articles modernes avec des objets anciens (comme l’antique coutellerie en argent de votre grand-mère).

La pièce centrale doit être créative. Ah! l’importante pièce centrale! De quoi faire des cauchemars? Mais non! Vous pouvez aussi bien faire simple… que compliqué. Par exemple, remplissez des vases ou des pots de décorations et de lumières scintillantes. Ou répandez de la verdure au centre de la table. Et n’oubliez surtout pas les incontournables chandelles!

Heureusement, votre table des Fêtes sera étincelante. Heureusement, il y a Butterball.

Conseils pour votre dinde de l’Action de grâce

Voici quelques conseils et trucs pratiques pour une Action de grâce réussie.

  • La dinde la plus juteuse qui soit : les dindes Butterball ont déjà un petit goût de beurre, alors la moitié du travail est déjà faite. Pour éviter qu’elle sèche, badigeonnez votre dinde d’huile.
  • La farce et les légumes : personnalisez la farce en y ajoutant des légumes‑racines. En plus d’en rehausser la couleur et la saveur, vous donnez une touche santé à votre plat.
  • Le jus de cuisson : c’est un concentré de saveur! Préparez la sauce à partir du jus de cuisson. Suivez cette recette pour découvrir les secrets d’une sauce tout simplement délicieuse.

Un truc pour vous faciliter la vie : munissez‑vous des bons ustensiles!

  • La rôtissoire : bien des gens optent pour une rôtissoire en aluminium jetable, mais leur solidité ne convient souvent pas à une grosse dinde. Mieux vaut investir dans un modèle robuste. Il est facile à manipuler, ne renverse pas et se réutilise année après année.
  • Le couteau : utilisez un couteau à découper bien affilé pour trancher la viande avec facilité sans la déchiqueter. Une belle tranche lisse, c’est bien plus appétissant! Un couteau électrique fait aussi très bien l’affaire.
  • Le thermomètre à viande : cet accessoire pratique élimine les incertitudes pour garantir une cuisson parfaite jusqu’au centre.
  • Le soulève-dinde : voilà l’ustensile tout indiqué pour transférer la dinde de la rôtissoire à l’assiette de service sans gâchis.

Grâce à ces quelques conseils, votre repas de l’Action de grâce est sûr de plaire à toute votre tablée.

Décongeler une dinde

« Pourquoi écrire un billet sur la façon de décongeler une dinde? », demanderez‑vous. Tout simplement parce qu’une dinde mal décongelée perd beaucoup de saveur.

Voici donc les deux principales méthodes pour bien décongeler une dinde avant la cuisson.

Au réfrigérateur

S’il y a assez de place pour décongeler votre dinde au frigo, prévoyez d’abord une plaque pour recueillir le liquide qui s’écoulera. À défaut d’être rapide, cette méthode a l’avantage de garder la viande au frais du début à la fin.

C’est tout simple, vous verrez :

  • Déposez la dinde congelée et emballée sur la tablette du bas.
  • Comptez un jour pour 1,8 kg (4 lb).

Puisqu’elle prend beaucoup de temps, calculez bien la durée de décongélation.

Dans l’eau froide

Si vous manquez de temps, voici une méthode simple et rapide.

Encore une fois, rien de plus facile :

  • Placez la dinde emballée, poitrine vers le bas, dans un évier rempli d’eau froide.
  • Changez l’eau toutes les 30 minutes pour que la surface de la dinde reste froide.
  • Comptez 30 minutes de décongélation pour 0,45 kg (1 lb) de dinde.

Et voilà, votre dinde est prête pour la cuisson!

Aucune décongélation

Pour éviter l’étape de décongélation, Butterball propose aussi une dinde entière fraîche et une dinde à cuire sans décongeler, farcie ou non.

Butterball Canada : Notre histoire

Bien sûr, Butterball n’est pas la première au monde à produire de la dinde, mais elle offre certainement la plus généreuse et la plus succulente au Canada. C’est d’ailleurs avec fierté qu’elle se trouve au cœur des plus beaux rassemblements, petits et grands, depuis plus de 60 ans.

Forte d’une brillante liste de réalisations, Butterball Canada entend redoubler d’innovation et d’inspiration pour proposer encore et toujours de délicieux produits sûrs de plaire à toute la famille. Qu’il s’agisse du repas de l’Action de grâce ou d’un sandwich bien garni sur le pouce, pour quiconque aime la dinde, heureusement, il y a Butterball.

CÉLÉBREZ LA FÊTE DES MÈRES EN LEVANT VOTRE TASSE DE THÉ

Il n’y a rien de mieux pour célébrer maman que de lui donner un sentiment de royauté avec une tasse de thé à partager avec les enfants! En plus d’être un cadeau plein d’attention, cette idée peut se transformer en une activité amusante et éducative pour toute la famille.

Enfilez de beaux tabliers, lavez vos mains et suivez ces étapes et recettes simples pour faire de cette fête des Mères un moment extraordinaire.

Invitez les enfants à cuisiner

Cuisiner ensemble est un moyen éducatif de solidifier les liens affectifs avec vos jeunes enfants. Un univers de couleurs et de façons d’apprendre à épeler et à lire, la cuisine peut vite se transformer en salle de classe. En tant que chef et papa, le porte-parole de Butterball, Shahir Massoud, recommande de suivre les conseils suivants pour rendre l’expérience encore plus amusante et enrichissante :

  • Coupez vos ingrédients à l’avance pour plus de sécurité
  • Encouragez vos enfants à vous aider à exécuter des tâches simples, comme mélanger et mesurer les ingrédients
  • Demandez à vos enfants d’identifier les couleurs de certains ingrédients ou la première lettre de leur nom pour favoriser leur développement en bas âge

Décorez la table

L’heure du thé est le moment idéal pour s’entourer de succulents aliments, de bonne compagnie et d’un magnifique décor. Vous manquez d’éléments décoratifs? Pas de problème! Voici quelques projets de bricolage amusants que vos enfants peuvent vous aider à réaliser :

  • Napperons tout simples : Demandez à vos enfants de fabriquer des napperons à l’aide de papier, de crayons et d’autres articles d’artisanat que vous possédez déjà. Pour rendre votre fête des Mères de cette année encore plus spéciale, demandez-leur de dessiner des images de vos plus beaux souvenirs de famille.
  • Guirlandes de fleurs maison : Demandez à vos enfants de couper des formes florales dans du papier de construction. Trouez le dessus de chaque fleur et attachez-les ensemble avec du ruban ou de la ficelle.
  • Un cadeau bâti sur le roc : Demandez à vos enfants de ramasser des roches dans la cour et d’y peindre des motifs amusants ou des messages inspirants. Déposez une roche peinte sur chaque napperon en guise de petit cadeau qui vous rappellera cette belle journée pendant de nombreuses années.
  • Du dessert comme déco : Qui dit heure du thé dit petites gâteries. Demandez à vos enfants de décorer de petits gâteaux ou des biscuits sucrés, question d’ajouter une touche de couleur à votre intérieur.
  • Un centre de table « branché » : Invitez vos enfants à partir à la chasse aux bâtonnets ou aux petites branches. Peignez chaque branche de la couleur de votre choix. Une fois sèches, placez vos branches colorées dans un vase et vous obtiendrez un centre de table fraîchement amusant.

Comment ajouter une touche moderne à un sandwich traditionnel?

Les bouchées de sandwich sont essentielles à toute heure du thé traditionnelle. Cependant, vous pouvez ajouter une touche de modernité à vos recettes de sandwich préférées en optant pour de nouveaux assaisonnements, comme de l’estragon ou du sel de mer, ainsi que des protéines saines, comme du Bacon de dindon fumé au bois de pommier Butterball. En incorporant des ingrédients contemporains, vous transformerez une heure de thé traditionnelle en une expérience sensorielle actuelle, en plus de développer des goûts plus raffinés chez vos petits protégés.

SANDWICHS À LA SALADE AUX ŒUFS ET À L’ESTRAGON

  •  6 œufs, bouillis et pelés
  • 1 échalotte, émincée
  • ½ bouquet d’estragon, coupé en petits dés
  • ½ bouquet de ciboulette, tranchée finement
  • 2 oignons verts, tranchés finement
  • 2 c. à soupe de mayonnaise
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • Sel et poivre au goût
  • 4 tranches de pain, croûte retirée
  • 4 tranches de bacon de dindon, grillées
  • Mélanger tous les ingrédients, puis étendre sur les tranches de pain sans croûte. Garnir de bacon de dindon grillé, puis d’une autre tranche de pain. Couper en petits triangles ou carrés et servir.

SANDWICHS AUX TOMATES RÔTIES LENTEMENT ET À LA MOZZARELLA

  • 10 tomates Roma, tranchées
  • 1 tasse de mozzarella, tranchée
  • 4 tranches de bacon de dindon, grillées
  • 4 tranches de pain, croûte retirée
  • Préchauffer le four à 2500 F. Déposer les tomates sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, arroser d’huile d’olive et saupoudrer d’une généreuse pincée de sel. Mettre au four et laisser griller de 2 à 2,5 heures, jusqu’à ce que les tomates soient déshydratées et que les saveurs s’intensifient. Laisser refroidir complètement.
  • Construire les sandwichs en déposant des tomates sur le pain, puis des tranches de mozzarella. Recouvrir le tout de bacon de dindon et d’une autre tranche de pain. Couper en triangles et servir.

SANDWICHS AU CONCOMBRE, AU FROMAGE À LA CRÈME ET AU SEL DE MER

  • 1 concombre, tranché finement
  • 1 ¼ tasse de fromage à la crème, ramolli
  • Sel de mer, au goût
  • 4 tranches de bacon de dindon, grillées
  • 4 tranches de pain, croûte retirée

Étendre un peu de fromage à la crème sur une tranche de pain. Garnir de tranches de concombre et de sel de mer au goût. Ajouter le bacon de dindon, puis l’autre tranche de pain et couper en quartiers.

Voilà qui transformera votre heure du thé de la fête des Mères en une expérience extraordinaire!

Bonne dégustation!

5 conseils pour cuisiner avec les enfants

Cuisiner en famille peut être à la fois amusant et éducatif pour de jeunes enfants. Ce type d’activité sert non seulement à resserrer les liens familiaux, il peut aussi aider à développer des compétences en mathématique et en lecture. En tant que chef cuisinier et père de famille, le porte-parole de Butterball, Shahir Massoud, prodigue les conseils suivants pour profiter pleinement de vos petits moments à cuisiner avec vos enfants :

  1. Faites-en une activité éducative – La cuisine est une véritable salle de classe, où vos enfants peuvent apprendre les couleurs, à compter ou à lire. Invitez-les à vous aider à effectuer des tâches simples, comme mélanger ou mesurer les quantités d’ingrédients.
  2. Mettez de la créativité dans vos assiettes – Montrez à vos enfants que la préparation des repas peut être une activité ludique! Faites ressortir l’artiste en eux en leur permettant de créer des formes, des motifs et des agencements de couleurs amusants avec leurs aliments.
  3. Apportez une touche santé aux aliments que vos enfants ne cessent de redemander – Qu’il s’agisse d’une pizza débordante de fromage ou de hot-dogs généreusement garnis, la plupart des enfants ont leur liste de recettes approuvées. Essayez de troquer certaines des protéines contenues dans ces recettes par une protéine plus saine, comme la dinde Butterball. De pepperoni et saucisses de dinde à des coupes et des rôtis Frais et facile, Butterball a un produit qui s’incorpore délicieusement à presque tous les mets.
  4. Laissez vos enfants concocter leur propre mets personnalisé – Montrez à vos enfants qu’ils peuvent décider de quoi leur assiette sera composée. Les mets comme les burgers, les hot-dogs, la pizza et les tacos sont extrêmement simples à personnaliser. Qui sait, peut-être oseront-ils s’aventurer à essayer de nouvelles combinaisons!
  5. Créez votre propre jardin – Le jardinage est une excellente façon d’encourager la saine alimentation. Sortez et apprenez à vos enfants d’importantes vertus, comme la responsabilité et la patience.

À la recherche d’inspiration côté cuisine? Consultez notre section recettes ICI pour trouver des centaines de délicieuses idées de recettes.

5 conseils pour recevoir virtuellement pour le souper de Pâques

Bien que Pâques se passera un peu différemment cette année, ça ne veut pas dire que nous ne pouvons pas célébrer (virtuellement) en famille ou entre amis! Voici 5 trucs et conseils pour vous aider à organiser le souper de Pâques virtuel par excellence.

1) Envoyez des invitations virtuelles – Fixez la date et l’heure de votre célébration et envoyez des invitations virtuelles. Il existe plusieurs sites web fantastiques proposant de superbes modèles faciles à utiliser – vos invités croiront que vos invitations ont été conçues par un professionnel!

N’oubliez pas d’inclure tous les détails de votre rassemblement vidéo. Que vous utilisiez une application en ligne ou sur votre téléphone intelligent, il est important de vous assurer que votre famille et vos amis pourront se joindre à la célébration sans trop de difficulté.

2) Planifiez votre menu – Comme vous cuisinerez pour un plus petit groupe, prévoyez préparer des aliments dont vous pourrez garder les restes. Les pommes de terre, carottes et farce sont tous des accompagnements qui se réchauffent bien au four micro-ondes.

Comme plat principal, pourquoi ne pas troquer le traditionnel jambon contre un rôti de dinde ? Ce dernier passe directement du congélateur au four, à la table – aucune décongélation requise. Simple, n’est-ce pas?

3) N’oubliez pas de décorer – C’est le temps ou jamais de dresser la table avec nappes ou napperons, verrerie, serviettes de table et tout autre élément de décor festif à votre disposition. Fouillez votre maison, de la cave au grenier, pour y trouver toute décoration pascale d’années précédentes ou de belles fleurs artificielles parfaites pour l’occasion. L’ajout de tels petits détails rendra votre célébration encore plus spéciale.

4) Créez une liste d’écoute – Nous savons tous à quel point la musique peut teinter l’atmosphère d’une fête, même si elle est virtuelle! Ajoutez de l’ambiance à votre souper de Pâques avec la liste d’écoute de votre choix. Une musique de fond douce ou rythmée donnera le ton à votre célébration et gardera vos invités bien divertis tout au long du souper. Mais attention de ne pas miner vos intentions en raison d’un volume mal ajusté, qui pourrait même nuire à la qualité de vos échanges.

5) Profitez des restes – Quoi de mieux qu’un repas de dinde? Les restes! Utilisez les restes de dinde pour préparer des repas rapides, savoureux et nutritifs pour la semaine à venir. Déjeuners, collations protéinées, lunchs et soupers simples et rapides, il existe des centaines de possibilités de créer des repas pour toutes les occasions avec des restes de dinde. Jetez un coup d’oeil à notre section recettes pour vous inspirer!

Joyeuses Pâques virtuelles!
-Butterball

Le coin du Chef Shahir

Fraîchement diplômé de l’École de commerce Schulich de l’Université York, j’ai réalisé que je ne voulais pas faire carrière en comptabilité. Je ne me voyais pas passer ma vie derrière un bureau. J’avais mieux à offrir. J’ai toujours nourri une passion pour la cuisine, même enfant. Je suis donc parti à la poursuite de mon rêve : je me suis inscrit au prestigieux French Culinary Institute de New York.

Là-bas, j’ai eu la chance de faire mes premières armes dans les cuisines de deux des plus grands chefs de la gastronomie italienne et française en Amérique du Nord, j’ai nommé Mario Batali (Lupa) et Jean-Georges Vongerichten (The Mark Hotel), puis à la revue Saveur.

De retour à Toronto, j’ai dirigé les cuisines du Cinq 01, où je me suis mérité une critique notée deux étoiles, « très bon », du Toronto Life, devenant l’un des plus jeunes chefs à réussir cet exploit.

Ma carrière m’a ensuite mené à la Culinary Adventure Company où, à titre de chef principal, je voyais à tous les aspects culinaires de l’expérience des invités.

Je suis maintenant chef principal au Levetto, un établissement de restauration rapide spécialisé dans la pizza romaine et les pâtes.

Et, bien sûr, je crée pour Butterball de nouvelles recettes qui réinventent la dinde. Pourquoi réserver à certaines fêtes cette viande tendre, juteuse et savoureuse? La dinde est une bonne source de protéines et s’apprête de différentes façons. Les possibilités sont infinies! Ses extraordinaires valeurs nutritives en font un superaliment, riche en vitamine B, en zinc, en sélénium (connu pour ses vertus anticancéreuses) et en acides aminés. Un choix santé, faible en gras, parfait pour toutes les occasions!

Je continue de vous concocter de nouvelles recettes de dinde, de vous faire part de mes idées et commentaires et de me faire de nouveaux amis en cuisine! Ensemble, et avec Butterball, réinventons la dinde pour que chaque repas soit un festin!

Tout ce que vous devez savoir pour la saison du BBQ

C’est l’été et la saison des grillades! De délicieuses recettes à des trucs simples et judicieux pour concocter des mets grillés savoureux, nous avons tout pour vous aider à profiter au maximum de la saison du BBQ.

Trucs et conseils pour des grillades sans pareil

Préparer de succulentes grillades peut parfois sembler un défi insurmontable. Voilà pourquoi nous vous prodiguons ces trucs et conseils pour faire de vous un maître du BBQ.

  • Utilisez toujours un thermomètre à viande pour vous assurer que votre dinde est cuite à la perfection et que vos invités sont parfaitement heureux.
  • Huilez votre gril pour empêcher la dinde de coller et faciliter le nettoyage.
  • N’oubliez pas d’assaisonner avant de badigeonner de sauce. Les épices ont besoin de chaleur pour se déployer et aromatiser la dinde, alors que la sauce doit sécher, sans brûler. Attendez que votre dinde soit cuite avant d’ajouter de la sauce.
  • Ce n’est pas une course. Plus le gril est chaud, plus l’extérieur de votre viande risque de brûler et l’intérieur de rester cru. Commencez la cuisson de votre dinde à feu vif, puis terminez la cuisson à feu doux. Vous pouvez aussi utiliser la méthode de cuisson à chaleur indirecte, en gardant un côté du BBQ à feu vif et l’autre éteint. De cette façon, votre BBQ agira tel un four.

Recettes BBQ incontournables

Maintenant que vous avez les compétences, vous avez besoin de recettes. Voici quelques-unes de nos favorites.

Pizza à la dindon BBQ

Hot-dogs à la dinde style Détroit

Burger de dindon péri-péri

 

Saison du BBQ? C’est #FacileAvecButterball

 

 

 

 

10 questions avec le Chef Benjamin Leblanc-Beaudoin

Le chef et aubergiste canadien parle de ses instruments de cuisine essentiels, de son repas le plus mémorable, de ses loisirs favoris, et bien plus.

Les racines du chef et aubergiste de nombreuses fois primé, Benjamin Leblanc-Beaudoin, sont solidement ancrées dans le secteur hôtelier. Sa grande aventure a débuté il y a plus de 15 ans, alors qu’il a accepté un emploi de préposé à l’accueil d’un hôtel. C’est là qu’il est tombé en amour avec l’univers de l’hôtellerie et de la cuisine, et dès lors qu’il s’est inscrit à une école culinaire.

Formé en cuisine française classique, Benjamin a travaillé pour des restaurants étoilés par le Guide Michelin à Paris et en Suisse, de même que pour des restaurants renommés d’Ottawa et de Toronto. C’est dans chacun de ces restaurants qu’il a puisé l’expérience et les connaissances lui ayant permis d’ouvrir son auberge à succès.

Nous avons discuté avec Benjamin afin d’en apprendre davantage sur la vie d’un chef cuisinier et pour le présenter en tant que porte-parole de Butterball.

Quand as-tu découvert ton amour pour la cuisine?

J’ai découvert mon amour pour la cuisine lorsque j’ai quitté le nid familial pour aller étudier. Comme j’avais grandi dans une famille qui se souciait de son alimentation, j’avais hâte de m’empiffrer de malbouffe. Après 3 semaines d’excès, j’ai décidé d’abandonner et de commencer à cuisiner par et pour moi-même. Des années plus tard, j’ai réalisé que mes parents avaient raison sur toute la ligne.

Quel est le premier repas que tu as réussi à maîtriser?  

Le premier repas que j’ai réussi à maîtriser était un riz Pilaf. Du riz à grain long, des légumes, de l’eau et du beurre. J’adorais le parfum des oignons cuisant dans le beurre, et je continue encore aujourd’hui à cuisiner ce mets avec autant de plaisir.

Quel est l’ingrédient que tu aimes le plus cuisiner (à part la dinde) et pourquoi?

L’ingrédient avec lequel je préfère cuisiner (à part la dinde) est le beurre. Rien ne peut le remplacer. Le beurre ajoute de la saveur, de la texture et un côté crémeux à chaque mets. Pour moi, cuisiner sans beurre, c’est comme cuisiner sans passion.

Quel est l’instrument de cuisine dont tu ne pourrais pas te passer?

Il existe tellement d’instruments de cuisine différents, en plus de tous ceux qui continuent d’être inventés. Mais l’instrument de cuisine dont je ne pourrais pas me passer est la cuillère de bois. Et pas besoin de dépenser une fortune, la cuillère la moins chère peut faire l’affaire.

Quel est l’un des repas les plus mémorables de ta vie?

Mes souvenirs de repas sont nombreux. Je me rappelle, entre autres, d’un fruit de mer frit, pêché sur la côte de Cinque Terre, en Italie. Rien n’est plus frais que ça. J’y retournerais juste pour en manger encore!

Que préfères-tu de ton rôle d’aubergiste?

Ce que je préfère dans mon rôle d’aubergiste est la chance d’interagir chaque jour avec des invités venus de partout dans le monde. Les voir repartir avec le sourire procure un incroyable sentiment de satisfaction.

Es-tu sucré ou salé?

Si la question est sucré ou salé, ma réponse est toujours salé – 10 fois sur 10.

Quel repas préfères-tu cuisiner à la maison?

À la maison, j’aime bien cuisiner des aliments simples et nourrissants, et qui peuvent donner plus d’un repas. J’ai horreur de cuisiner pendant 4 heures un repas qui se mange en 15 minutes. Plus c’est simple, meilleur c’est. C’est probablement pour ça que j’aime cuisiner des pizzas et les garnir de restes de mon frigo.

Si tu n’étais pas devenu chef, quelle autre profession aurais-tu choisie?

Si je n’étais pas devenu chef, j’aurais continué à travailler dans l’industrie du voyage et du tourisme. J’ai adoré travailler à la réception d’un hôtel, et cet emploi me conviendrait encore aujourd’hui. À bien y penser, je joue en quelque sorte encore ce rôle à l’auberge!

Quelle est votre activité préférée quand vous n’êtes pas à cuisiner?

Quand je ne cuisine pas, j’adore voyager avec ma famille, que ce soit pour une escapade d’un jour ou pour des vacances, j’aime voyager et explorer. Mes voyages tournent toujours autour de la bouffe, des marchés publics et de nouvelles expériences culinaires, question de rester inspiré. La bouffe, c’est ma vie et ma passion.

Bien réussir sa dinde

Personne ne s’entend sur la façon de préparer la dinde parfaite, mais une chose est sûre, grâce aux astuces suivantes, vous épaterez vos convives à tout coup!

Première étape : décongélation

Il existe plusieurs méthodes de décongélation. Vous pouvez placer la dinde emballée, poitrine vers le bas, dans l’évier rempli d’eau froide en changeant l’eau toutes les 30 minutes. Cette méthode exige plus d’attention, mais elle réduit de façon significative le temps requis  (30 minutes par livre).

Si vous optez pour la décongélation au réfrigérateur, placez la dinde emballée sur un plateau et comptez une journée de décongélation pour 1,8 kg (4 lb) de viande. La patience est la clé du succès.

Deuxième étape : préparation

Avant de préparer la dinde, préchauffez le four à 160 °C (325 °F).

La préparation peut sembler complexe, mais en fait, il n’en est rien. Après avoir défait l’emballage, retirez le cou et les abats des deux cavités, détachez les cuisses, puis égouttez la dinde et épongez-la avec un essuie-tout. La dinde est prête pour la rôtissoire.

Dans le fond d’une rôtissoire peu profonde (maximum 7,6 cm, ou 3 po), déposez une grille. Si vous n’en avez pas, utilisez du papier d’aluminium ou encore des carottes crues. L’essentiel est de surélever légèrement la dinde pour que l’air circule en dessous pendant la cuisson. Placez la dinde sur la grille, poitrine vers le haut.

Ajoutez-y ensuite vos assaisonnements préférés. Si vous manquez d’inspiration, consultez nos recettes Butterball qui débordent de bonnes idées. Lorsqu’on cuisine une dinde Butterball, il suffit habituellement de la badigeonner d’une mince couche d’huile végétale (nous aimons bien l’huile de canola), pour éviter que la peau sèche et obtenir une belle dinde dorée.

Si vous décidez de farcir la dinde, faites-le à cette étape, avant de l’enfourner. Une fois votre dinde prête et farcie, rattachez les cuisses et le tour est joué! N’ajoutez pas d’eau dans la rôtissoire et ne la couvrez pas.

Troisième étape : cuisson

Placez votre dinde Butterball sur la grille du centre du four préchauffé (160 °C/325 °F). Environ une demi-heure avant la fin prévue de la cuisson, vérifiez la température de la dinde. Elle est cuite lorsque la température interne de la cuisse atteint au moins 82 °C (180 °F) et celle au centre de la farce, au moins 74 °C (165 °F). Remarque : si la dinde brunit trop, couvrez-la d’une feuille d’aluminium jusqu’à ce qu’elle atteigne les bonnes températures.

Après avoir sorti la dinde du four, couvrez-la d’une feuille d’aluminium et laissez-la reposer au moins 20 minutes avant de la découper. Elle sera ainsi bien juteuse.

La cuisson d’une dinde n’a rien d’intimidant. Suivez ces étapes simples pour une dinde Butterball tendre, juteuse et dorée à souhait.

Un régal sans égal avec vos restes de dinde!

Délicieuse source de protéines santé, la dinde convient à toutes les occasions. Et si la cuisson de la volaille entière fait l’objet de beaucoup d’amour et de soin, qu’en est-il des restes?

Butterball y a pensé et vous propose une série de recettes délicieuses pour le palais et parfaite pour les petits budgets.

Soupe à la dinde

Pourquoi pas! C’est le plat réconfort par excellence pour apprêter vos restes de dinde et régaler vos convives. Parions qu’il n’en restera rien!

Vous trouverez la recette ici : https://www.butterball.ca/fr/recipes/fr-soupe-à-la-salsa-et-à-la-dinde

Parce que nous savons que vous aimez avoir le choix, nous vous proposons une sélection de recettes pour déguster votre dinde jusqu’à la dernière bouchée.

Casseroles

Idéales pour les soirs de semaine, les casseroles sont une façon savoureuse d’apprêter les restes de votre festin de l’Action de grâce : jetez-y les pommes de terre, les légumes et la dinde en morceaux, et le tour est joué!

Vous trouverez la recette ici : https://www.butterball.ca/fr/recipes/fr-turkey-tetrazzini

Recettes copieuses

En quête d’un plat consistant qui donnera un second souffle à vos restes de dinde? Pourquoi ne pas préparer de vos blanches main un authentique plat en croûte?

Vous trouverez la recette ici : https://www.butterball.ca/fr/recipes/fr-hearty-turkey-pie

Sandwichs

Vous avez encore des restes? Qu’à cela ne tienne, faites-en un sandwich! Rehaussez ce choix traditionnel d’une touche de moutarde de Dijon et de sauce à la canneberge et récoltez les compliments.

Ma passion pour la cuisine et le divertissement

J’ai eu une révélation aujourd’hui! Alors que je ramassais mes affaires après le tournage d’un segment pour Cityline, les techniciens et les autres chefs invités rôdaient autour de la table où s’étalaient en vrac les restes des mets préparés pour l’émission, à base de magnifiques fruits d’été! Il y avait du Taleggio (un fromage italien complexe à pâte semi- molle) accompagné de pancetta et d’une sauce au miel aigre-douce, des pêches rôties au romarin et des côtelettes de porc grillées, et une salade de radicchio noirci avec de fraises. Chacun grappillait par-ci, par-là.

J’ai pris un réel plaisir à garnir des crostinis de fromage, à préparer la salade et à distribuer à toute l’équipe les savoureuses pêches au miel. Et soudain, ça m’a sauté aux yeux : j’ai compris le secret d’un hôte d’exception, et ce, peu importe qu’il s’agisse d’une grande réception ou d’un simple barbecue entre amis.

Il y a de nombreuses années, alors que j’étais encore étudiant, je prenais très au sérieux les fêtes que j’organisais à la résidence universitaire. Je suis allé jusqu’à vider un local électrique, à recouvrir le sol de carreaux en bois, à accrocher des néons au- dessus du bar et à aménager un espace pour un réfrigérateur. Chaque centimètre était pleinement utilisé! Or, ce matin, j’ai réalisé que ces principes qui faisaient de moi un bon hôte m’ont suivi durant toute ma carrière dans l’industrie de l’hôtellerie. Ce sont ces mêmes attentions qui mettront vos invités à l’aise dans chacune de vos réceptions cet été.

Je suis persuadé que les gens apprécient qu’on soit vraiment aux petits soins. Ils devinent toute l’énergie et tout l’effort que vous avez mis dans un plat dont vous êtes fier. Ils se sentent bien accueillis quand vous leur proposez de rafraîchir leur boisson. Bref, si vous vous montrez attentionné, vous récolterez de chaleureux éloges. Je n’ai rien fait de spécial en préparant des plats pour l’équipe ce matin, pourtant, ça m’a réellement fait plaisir, et tout le monde était reconnaissant. En somme, c’est ça, être un hôte d’exception.

Certaines recettes de #summerofturkey demandent beaucoup de travail : les courses, la planification, la préparation et le nettoyage. En les créant, j’y ai mis beaucoup d’amour et de soin. J’en suis très fier, et j’ai même accaparé le barbecue de mes parents pour leur faire goûter. J’espère vivement que vous tenterez le coup avec la passion et la sincérité qui feront le bonheur de vos invités. Ne cherchez pas la perfection, mettez simplement le temps et l’effort nécessaires. Je vous promets des sourires autour de la table!

Bon barbecue!
Shahir